Nouvelles Le verglas rappelle que rien ne presse pour poser ses pneus d'été
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Le verglas rappelle que rien ne presse pour poser ses pneus d'été

Le CAA-Québec présente un tableau de prévisions

Au CAA-Québec, Annie Gauthier se fait aussi rassurante auprès de ceux et celles qui craignent d'user leurs pneus d'hiver prématurément s'ils attendent trop longtemps pour aller faire un tour au garage.
Rendez-Vous Nature

La pluie verglaçante sur plusieurs régions du Québec samedi nous rappelle que rien ne presse les automobilistes à troquer les pneus d'hiver pour les pneus d'été, même si la loi le permet depuis le 16 mars.

C'est le message que rappelle le CAA-Québec qui récidive pour une deuxième année de suite en présentant un tableau de prévisions annonçant "la date réaliste" pour la pose des pneus d'été, par région, en collaboration avec MétéoMédia.

"Ce qui est le plus important, ce n'est pas la date, mais la température moyenne de jour qui doit être de 7 degrés Celsius ou plus, de façon continue, afin de s'assurer de la bonne adhérence du pneu d'été sur la chaussée", affirme Annie Gauthier, porte-parole du CAA-Québec dans la région de Montréal.

C'est aussi ce qui explique que la "date réaliste" peut varier d'une région à l'autre, du 5 avril à la mi-mai, selon les prévisions printanières de MétéoMédia.

"Cette date-là du 16 mars pour le changement des pneus est un peu utopique dans le climat du Québec", affirme d'emblée le météorologue André Monette en entrevue à La Presse canadienne. Il souligne que plusieurs régions recevront encore de la neige et que les températures demeurent froides à plusieurs endroits.

Un réchauffement printanier à venir

Évidemment, le réchauffement printanier va commencer à se faire ressentir prochainement, dès la semaine prochaine dans le sud du Québec et la grande région de Montréal, selon le météorologue qui prône tout de même la prudence sur les routes.

"Le 5 avril est une date plutôt hâtive, explique M. Monette, surtout si on fait des déplacements de nuit ou si on a un chalet dans les Laurentides. En Estrie et en région montagneuse, c'est même mieux d'attendre vers le 15 avril avant de changer ses pneus afin de ne pas être surpris par une tempête ou des températures qui chutent sous zéro".

Zec Québec Argent

Au CAA-Québec, Annie Gauthier se fait aussi rassurante auprès de ceux et celles qui craignent d'user leurs pneus d'hiver prématurément s'ils attendent trop longtemps pour aller faire un tour au garage.

"C'est un mythe! Ce qui va endommager les pneus d'hiver, ce sont les très grandes chaleurs d'été, ce qui n'est pas du tout le cas à ce temps-ci de l'année", fait-elle remarquer.

Enfin, sans surprise, le processus de réchauffement vers les températures estivales est plus lent dans l'est du Québec et le Nord-du-Québec.

"À Baie-Comeau et Havre-Saint-Pierre, c'est mieux d'attendre à la fin avril, voire au début du mois de mai pour poser ses pneus quatre saisons parce que la présence du golfe du Saint-Laurent garde les températures plus froides", note le météorologue André Monette.

---

Dates réalistes du CAA-Québec, par région, pour l'installation de pneus d'été

- 5 au 15 avril: Montréal, Laval, Montérégie, Estrie, Outaouais

Zec Forestville 2

- 10 au 20 avril: Laurentides, Lanaudière, Centre-du-Québec, Mauricie

- 15 au 25 avril: Capitale-Nationale*, Chaudière-Appalaches, Bas-Saint-Laurent, Saguenay-Lac-Saint-Jean, Abitibi-Témiscamingue

- 20 au 30 avril: Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine*

- 25 avril au 5 mai: Côte-Nord*

- Après le 15 mai: Nord-du-Québec

* Présence de régions montagneuses (Réserve faunique des Laurentides, Charlevoix, Chic-Chocs, etc.) où le gel et la neige se prolongent et où les pneus d'hiver sont requis plus longtemps.





Zec Québec
Zec Forestville 2
FédéCP
Guide expert 2
FédéCP
Zec Québec
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2