Nouvelles L’ours noir, une victime des trafiquants de vésicule biliaire
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

L’ours noir, une victime des trafiquants de vésicule biliaire

Une nouvelle réalité méconnue des chasseurs et du grand public

L’émission Enquête d'ICI Radio-Canada Télé, diffusée le 21 mars dernier, a lève le voile sur une réalité méconnue : le marché noir des vésicules biliaires des ours noirs.
Rendez-Vous Nature

L’ours noir est traqué, appâté; les trafiquants sont prêts à tout pour obtenir un produit convoité : sa vésicule biliaire.

Comme le rappelle le ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs sur sa page Facebook, ce petit organe qui a l’allure d’une pochette est utilisé en médecine traditionnelle chinoise parce qu'on lui attribue des vertus pour traiter des problèmes de foie ou de reins.

L’émission Enquête d'ICI Radio-Canada Télé, diffusée le 21 mars dernier, a lève le voile sur une réalité méconnue : le marché noir des vésicules biliaires des ours noirs. À voir ou à revoir en cliquant sur le lien suivant: https://ici.radio-canada.ca/tele/enquete/site

La Protection de la faune a déjà mis fin à deux importants réseaux de braconnage qui s'adonnaient au commerce illicite de vésicules biliaires d'ours noirs. En 2002 lors de l’opération América, et plus récemment, en juillet 2018, lors de l’opération Pochette

À ce moment, les agents de protection de la faune du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs avaient mis fin aux pratiques illégales d’un groupe d’individus qui sévissaient dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean ainsi que dans les régions de Laval, de la Mauricie et de la Côte-Nord.

C’est à la suite d’une enquête amorcée en 2015 que les agents ont pu réunir suffisamment de preuves pour intervenir auprès de ces individus qui s’adonnaient entre autres à la vente illégale de vésicules biliaires de plusieurs centaines d’ours noirs, une partie de l’animal dont la commercialisation est interdite au Québec depuis 1998. Les principales infractions reprochées concernent :

  • la possession, la vente et l’achat de vésicules biliaires d’ours noirs;
  • le piégeage d’animaux en temps prohibé;
  • la capture d’animaux à fourrure supérieure au contingent annuel;
  • la capture et la chasse d’animaux avec des engins interdits;
  • la possession illégale d’ours.

Zec Québec Argent

Plus de 150 agents mobilisés

L’opération Pochette a mobilisé plus de 150 agents assistés de l’escouade canine de la Protection de la faune du Québec.

Plus de 60 personnes sont visées et 121 chefs d’accusation sont comptabilisés à ce jour. S’ils sont reconnus coupables, les individus impliqués sont passibles d’amendes pouvant atteindre plus de 325 000 $.

De plus, l’opération a permis de cibler plusieurs contrevenants qui piégeaient des animaux à fourrure en temps prohibé.

Une dizaine de perquisitions ont été effectuées dans plusieurs municipalités du Québec. Les agents ont saisi un nombre important de vésicules biliaires d’ours noirs ainsi que des carcasses d’ours noirs, des animaux à fourrure, des armes, des pièges et des véhicules.

RDVN Twitter

Importance de la collaboration de la population

Les citoyens sont invités à poursuivre leur collaboration en signalant tout acte de braconnage ou geste allant à l’encontre du patrimoine faunique québécois ou de ses habitats à SOS Braconnage, en composant le 1 800 463-2191 ou par Internet au mffp.gouv.qc.ca/faune/sos-braconnage.

L’information demeure confidentielle.

Source: MFFP





Zec Québec Or
RDVN Twitter
RDVN Facebook
Fondation de la faune du Québec
Zec Québec
FédéCP
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Zec Forestville 2