Nouvelles Une certification exigera des normes plus strictes pour la foresterie durable
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Une certification exigera des normes plus strictes pour la foresterie durable

Des implications potentielles pour l'avenir du caribou des bois

La plus récente évaluation du caribou des bois laisse croire que 81 pour cent des troupeaux du Canada sont en déclin. (Photo SNAP Québec)
La Presse canadienne

Une nouvelle barre sera bientôt fixée pour la foresterie durable, avec des implications potentielles pour l'avenir du caribou des bois et de l'industrie forestière elle-même.

Après des années de débat, la division canadienne du Forest Stewardship Council (FSC) espère voir ses normes de gestion forestière être mises à jour être approuvées par son organisme international dans les prochaines semaines pour donner l'exemple aux législateurs et aux entreprises.

Le président de FSC Canada, François Dufresne, soutient que "cette nouvelle norme nationale est en avance sur toutes les lois actuelles de l'industrie forestière au pays".

Les normes proposées définiront ce que les entreprises forestières doivent faire pour obtenir un sceau d'approbation du FSC, mis de l'avant par des clients comme Rona et Lululemon. C'est l'un des multiples programmes de certification auxquels les entreprises choisissent d'adhérer et en vertu desquels sont vérifiées leurs revendications en matière de développement durable.

Il existe toutefois des complications importantes dans les efforts visant à ajouter des normes plus strictes. L'industrie forestière soutient que le déclin de la population de caribous serait attribuable à une variété d'éléments et qu'il n'y aurait pas de solution facile, mettant en garde aussi des conséquences pour l'emploi si la protection de l'habitat est trop restrictive.

Si les normes FSC sont jugées trop strictes, des entreprises pourraient en venir à privilégier deux autres programmes de certification au Canada.

Des règles et des critères spécifiques

Les nouvelles normes FSC comportent des règles et des critères spécifiques concernant la préservation du caribou des bois. Selon M. Dufresne, c'est la première fois qu'une espèce est désignée pour une protection particulière selon les normes FSC.

Sépaq janvier 2019

Les normes relatives au caribou viseront à être en phase avec les directives fédérales en matière de protection des espèces, tout en incluant de la flexibilité permettant l'exécution d'activités industrielles et le respect des droits des peuples autochtones, a-t-il déclaré.

Environ 50 millions d'hectares de forêts sont certifiés FSC au Canada, principalement en Ontario et au Québec, tandis que l'Association canadienne de normalisation (CSA) et l'Initiative de foresterie durable (SFI) constituent le reste des 170 millions d'hectares certifiés du pays.

Les normes CSA et SFI ont tendance à correspondre aux normes de conservation provinciales, qui n'intègrent pas certaines des protections les plus strictes comme la prise en compte des perturbations cumulatives sur le terrain, telles que la construction de routes, a souligné Justina Ray, présidente et scientifique principale à la Wildlife Conservation Society Canada.

Selon Shane Moffatt, responsable de la campagne forestière à Greenpeace Canada, les nouvelles normes FSC, qui présenteront également des exigences relatives au consentement libre, préalable et éclairé des groupes autochtones, offrent aux acteurs de l'industrie une occasion d'innover.

"Les entreprises ont une réelle occasion de prendre de l'avance et de démontrer, dans la pratique, la responsabilité de leurs opérations sur le terrain utilisant les outils que ce système offre", a-t-il fait valoir.

Le mois dernier, une coalition de groupes a intenté une action en justice pour tenter de forcer le gouvernement fédéral à protéger les hardes de caribous en Alberta en vertu de la Loi sur les espèces en péril, après qu'un document du gouvernement fédéral eut conclu que la province n'en faisait pas assez.

81 pour cent des troupeaux en déclin

RDVN Facebook

La plus récente évaluation du caribou des bois laisse croire que 81 pour cent des troupeaux du Canada sont en déclin.

Certaines entreprises forestières se sont toutefois déjà distanciées des normes FSC dans le cadre de débats sur les politiques et les exigences en matière d'environnement.

Produits forestiers Résolu s'était engagée en 2010 à faire certifier 80 pour cent de ses forêts par le FSC avant 2015, mais ce nombre se situe actuellement à environ 35 pour cent.

L'entreprise affirme que ses forêts sont certifiées à 100 pour cent par SFI et représentent toujours 15 pour cent des forêts certifiées FSC au Canada.

Plusieurs membres de l'industrie forestière, y compris Résolu, ont refusé de commenter les nouvelles normes FSC jusqu'à ce qu'elles aient été officialisées.





Zec Québec
RDVN Facebook
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Réserve Duchénier
Club de tir BSL 2
Sépaq janvier 2019 2
RDVN Twitter
Guide expert
Fondation de la faune- J'aime la pêche