Nouvelles Les affaires ont été très bonnes pour les pourvoyeurs en 2018
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Les affaires ont été très bonnes pour les pourvoyeurs en 2018

La Fédération tient ses assises annuelles au Château Montebello

Pour plus de la moitié des pourvoiries sondées, la saison de pêche 2018 aura été meilleure qu’à l’été 2017, comme ici à la Pourvoirie du Triton. (Photo André Morin)
Rendez-Vous Nature

L’Industrie de la pourvoirie au Québec se porte très bien merci et ses membres se réunissent les 5 et 6 décembre pour leurs assises annuelles au Château Montebello, dans la région de l’Outaouais.

La Fédération des pourvoiries du Québec (FPQ) représente quelque 400 pourvoiries qui offrent des activités de chasse, de pêche et de villégiature, qui embauchent 6 000 travailleurs et qui génèrent des retombées économiques directes, surtout en région, de plus de 120 M$ annuellement.

Bon an, mal an, quelque 500 000 personnes fréquentent les 400 pourvoiries du Québec, et logent dans leurs 5 000 unités d'hébergement. « Vingt pour-cent de cette clientèle provient des États-Unis et de plus en plus de la France où nous allons faire des représentations avec beaucoup de succès », commente le président et directeur-général de la Fédération des Pourvoiries du Québec, Marc Plourde.

Avec tous ces chiffres positifs, c’est effectivement une véritable industrie que celle de la pourvoirie au Québec, laquelle a connu une excellente saison en 2018, qui a été très clémente pour ses membres.

« Un sondage nous révèle que huit pourvoyeurs sur 10 ont augmenté ou maintenu leur achalandage au cours de la dernière saison touristique 2018. Pour plus de la moitié des pourvoiries sondées, la saison de pêche 2018 aura été meilleure qu’à l’été 2017. La saison 2018 a connu un été chaud, mais le résultat de pêche était quand même là. Le poisson a été plus difficile à capturer, mais les prises ont été au rendez-vous pour les amateurs », poursuit Marc Plourde.

Zec Québec Argent

Les pourvoiries du Québec ne sont plus réservées qu’aux chasseurs et aux pêcheurs, mais ces « aubergistes en forêt » deviennent aussi des destinations pour passer des vacances familiales en pourvoiries.

69e congrès à Montebello !

Et les 5 et 6 décembre, à Montebello, c’est le 69e congrès annuel de de la FPQ. Plusieurs sujets figurent à l’ordre du jour. Si les affaires sont bonnes, elles pourraient être meilleures.

L’industrie de la pourvoirie quand même encaissé de gros irritants, comme les hausses du prix des permis de chasse, et de pêche, la fermeture de la chasse du caribou et le retrait des pourvoyeurs du Grand Nord, et l’interdiction de pêcher avec des poissons appâts vivants.

Club de tir du Bas-Saint-Laurent

En entrevue exclusive cette semaine à « Rendez-Vous Nature », le pdg de la Fédération des pourvoiries du Québec, Marc Plourde fait état de l’excellente situation des pourvoiries, ainsi que de ses préoccupations dont la Maladie débilitante chronique des cervidés, la MDC, qui est apparue en septembre dans une ferme d’élevage de cerfs rouges dans Les Laurentides.

Une conférence est même prévue sur ce sujet qui angoisse l’industrie de la chasse au Québec. Il sera aussi question de la rareté de la main-d'œuvre; même en pourvoirie, de la sécurité en pourvoirie, de l'importance des chiens de sang en pourvoirie et de l’'aménagement des frayères à truite mouchetée.

Pour écouter cet entretient, cliquez sur le lien ci-haut.





Zec Québec
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Zec Québec
Fondation de la faune- J'aime la pêche
Mont-Lebel Chasse & Pêche
RVNature 2