Nouvelles Un appui à l'interdiction de posséder des armes d'assaut à des fins récréatives
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Un appui à l'interdiction de posséder des armes d'assaut à des fins récréatives

Le groupe militant PolySeSouvient publie un sondage pancanadien.

Le groupe militant PolySeSouvient fait pression depuis plusieurs mois pour qu'Ottawa resserre la loi fédérale sur le contrôle des armes à feu. (Photo Archives La Presse canadienne)
Rendez-Vous Nature

Selon ce que rapporte La Presse, huit Canadiens sur dix sont favorables à l'interdiction de posséder des armes d'assaut à des fins récréatives, selon un sondage pancanadien publié vendredi matin par le groupe militant PolySeSouvient.

La journaliste Fanny Lévesque rappelle que l'organisation fait pression depuis plusieurs mois pour qu'Ottawa resserre la loi fédérale sur le contrôle des armes à feu.

« Pratiquement toutes les tueries des dernières années aux États-Unis ont été faites avec des armes qui sont tout à fait légales ici au Canada pour possession privée, affirme à La Presse Heidi Rathjen, porte-parole du groupe PolySeSouvient et témoin du drame de Polytechnique, en 1989. C'est une aberration et ça ne reflète pas les valeurs canadiennes. »

Alors que le ministre fédéral de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a promis de réformer sous peu la Loi sur les armes à feu, le groupe PolySeSouvient a commandé un sondage à la firme Environics. Le coup de sonde a été réalisé du 6 au 8 mars, trois semaines après la tuerie de Parkland en Floride, auprès de 1510 Canadiens.

Les résultats, dont La Presse a obtenu copie, révèlent que 81 % des Canadiens sondés au pays se disent favorables à l'interdiction de la possession privée d'armes d'assaut semi-automatiques.

Changer dair

Un appui des propriétaires d'armes à feu

Quelque 63 % des propriétaires d'armes à feu ont aussi exprimé leur appui à la mesure que le groupe souhaite voir incluse dans la réforme à venir de la loi fédérale.

Le sondage montre également que 85 % des personnes interrogées (88 % au Québec) appuient un contrôle plus strict de la vente d'armes à feu en réinstaurant les registres de vente dans les commerces - abolis par le gouvernement Harper - et en obligeant le signalement de transferts privés. Chez les propriétaires d'armes à feu, l'appui demeure à 63 %.

Le coup de sonde indique aussi que seulement 17 % des foyers canadiens possèdent une arme à feu. Cette proportion atteint 13 % au Québec.

Zec BSL été 2018 3

Pour lire l'article complet de La Presse, cliquez sur ce lien: http://www.lapresse.ca/actualites/national/201803/09/01-5156676-les-canadiens-favorables-a-un-plus-grand-controle-des-armes-a-feu.php

Source: La Presse





Zec Québec
Zec BSL été 2018 3
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
Zec Forestville
RDVN Twitter