Nouvelles Comment économiser sur l'essence en 15 trucs faciles
Rendez-vousnature.ca
http://www.google.ca

Comment économiser sur l'essence en 15 trucs faciles

Selon CAA-Québec, les plus disciplinés réussiront à économiser

Le Québec n’a pas connu de hausse des prix de l’essence avant les vacances de la construction cette année. Bien malin celui qui pourra prédire comment évolueront les prix au cours des prochaines semaines.
Rendez-Vous Nature

La facture d’essence peut facilement atteindre 3000$ par année. Le carburant coûte cher et malheureusement, ça n’ira pas en diminuant.

CAA-Québec propose aux automobilistes de se donner une petite chance (une grosse, même!) avec ces quelques trucs simples. Les plus disciplinés réussiront à économiser des centaines de dollars par année.

Adopter l’écoconduite

  1. Accélérer en douceur – Faire rugir le moteur coûte très cher en essence. L’accélération idéale est de 20 km/h par tranche de 5 secondes.

  2. Rouler moins vite – Rouler à 100 km/h au lieu de 120 km/h permet de consommer 20% moins d’essence.

  3. Rouler à vitesse constante – L'accélération est coûteuse en essence, même à plus haute vitesse. Par exemple, osciller entre 75 km/h et 85 km/h toutes les 18 secondes peut entraîner une augmentation de 20% de la consommation de carburant. L’utilisation du régulateur de vitesse sur l’autoroute est donc recommandée.

  4. Garder le pied doux sur les pédales – Les démarrages en trombe et les freinages brusques ne réduisent la durée d’un déplacement que de 4%, mais augmentent la consommation d’essence de 39% (source: Ressources naturelles Canada).

  5. Respecter ses distances – Laissez assez de distance entre vous et le véhicule qui vous précède afin de vous donner une marge de manœuvre pour réagir en douceur. Vous évitez ainsi des freinages et des accélérations inutiles.

Utiliser l’air climatisé sur l’autoroute, mais baisser les vitres en ville

En ville, n’utilisez le climatiseur qu’en cas de nécessité: il peut augmenter la consommation de carburant de 20%. Par contre, sur l’autoroute, les vitres baissées et le toit ouvrant accroissent la consommation de carburant, si bien qu’il est préférable d’allumer le climatiseur.

Faire le plein d’essence au bon endroit, au bon moment

Le prix de l’essence peut varier beaucoup dans un rayon de quelques kilomètres ou d’une journée à l’autre. Soyez rusé! Magasinez votre station-service et faites le plein d’essence au bon moment.

L’outil Info Essence fournit quotidiennement le prix réaliste du litre d’essence pour chaque région, en fonction des indicateurs du marché. Lorsque le prix affiché dépasse le prix réaliste, on boude la pompe autant que possible. Lorsqu’il est inférieur, on se précipite à la station-service.

Utiliser des cartes de fidélité

Plusieurs programmes de fidélisation proposent des rabais sur l’essence. Ayez à portée de main ce qu’il faut pour en profiter!

Bien entretenir son véhicule

Zecs Québec Argent 3

Il est important de maintenir votre véhicule en bonne condition puisqu’une voiture mal entretenue peut brûler jusqu’à 25% plus d’essence. Il est important de réaliser les entretiens prévus de votre véhicule chez votre concessionnaire, votre garagiste de confiance ou dans les garages recommandés CAA-Québec.

Un expert vérifiera par exemple s’il y a une résistance anormale aux roues qui pourrait être provoquée par le système de freinage. De plus, les centres d’inspection automobile CAA-Québec peuvent faire un diagnostic complet de votre véhicule.

Bien gonfler les pneus

La pression d’air dans les pneus joue un rôle important non seulement pour la sécurité, mais aussi en ce qui concerne la consommation d’essence. La pression optimale est indiquée à l’intérieur de la portière.

Alléger la voiture de tout le poids inutile

Lorsqu’ils ne sont pas utilisés, les supports à ski ou à vélo ça ne font qu’ajouter du poids, ce qui rend le véhicule plus énergivore. Chaque surplus de 25kg s’accompagne d’une augmentation de 1% de la consommation de carburant.

Choisir une voiture économique

À choisir entre deux véhicules dans l’entrée, mieux vaut utiliser le plus souvent possible celui qui consomme le moins. Le principe vaut aussi quand vient le temps de magasiner un nouveau véhicule. Vous aimez les VUS? Nous aussi!

C’est parfait pour le confort et l’espace, mais fatalement, un plus gros véhicule consommera davantage d’essence. En période de magasinage, le calculateur des coûts d’utilisation d’une automobile peut vous être fort utile puisqu’il tient compte de la consommation d’essence.

Envisager la voiture électrique ou hybride

Parcourir 100km avec une petite voiture à essence coûte environ 9$, alors qu’il n’en coûte que 2,25$ avec une voiture électrique équivalente (source: Hydro-Québec).

La voiture électrique coûte effectivement plus cher à l’achat, mais il ne faut pas s’arrêter là! En calculant les incitatifs gouvernementaux, les économies sur les coûts de l’énergie et l’entretien, le choix devient rentable après quelques années, dans bien des situations.

Planifier ses déplacements

Bulletins de circulation, Québec 511, Google Maps, Waze… les moyens sont nombreux pour planifier ses déplacements et éviter les bouchons de circulation coûteux en temps, en patience et en essence. Encore mieux: évitez les heures de pointe quand c’est possible.

Un autre truc consiste à combiner les courses pour faire le moins de sorties possible. C’est surtout important en hiver, puisqu’une voiture non «réchauffée» consomme plus d’essence.

Fondation de la faune du Québec

Utiliser un chauffe-moteur

Munissez votre véhicule d’un chauffe-moteur. C’est bon pour le confort parce qu’il fait en sorte que l’habitacle se réchauffe plus vite.

C’est aussi bon pour l’environnement et le portefeuille puisqu’un chauffe-moteur peut améliorer la consommation de 15% sur des parcours inférieurs à 20km. De quoi compenser largement la dépense en électricité.

Éviter de faire tourner le moteur au ralenti

En hiver, la période de réchauffement du moteur ne devrait pas dépasser 30 secondes en temps normal. Le véhicule se réchauffera beaucoup plus vite en roulant doucement.

Dans le même ordre d’idées, ne laissez pas tourner votre moteur au ralenti inutilement. Un moteur qui tourne au ralenti pendant plus de 10 secondes consomme plus de carburant que pour le faire redémarrer. Au ralenti, un moteur peut consommer entre 1,1 et 4 litres à l’heure.

Faire le plein d’essence ordinaire, c’est super!

De nombreux automobilistes paient plus cher pour de l’essence «plus», «super» ou «suprême», alors que dans la grande majorité des cas, c’est une dépense inutile. Vérifiez votre manuel en cas de doute. Vous voulez gâter votre véhicule avec les meilleurs nectars? Votre argent sera mieux investi en servant de l’huile synthétique à votre moteur.

Le meilleur économiseur d’essence est… derrière le volant

On voit apparaître de temps à autre différents gadgets miracles qui promettent d’importantes économies d’essence.

Or, les tests réalisés par CAA-Québec et plusieurs organismes crédibles, dont la Consumers Union et son magazine Consumer Reports aux États-Unis, montrent qu’ils ne sont pas à la hauteur. Quand c’est trop beau pour être vrai…

Pas obligé de prendre son auto pour se déplacer

La marche et le vélo brûlent des calories et ne brûlent pas d’essence. L’autobus ou le métro peuvent être très efficaces et permettent de relaxer pendant les déplacements. Le covoiturage et le télétravail permettent aussi de réduire la facture de carburant. Pas nécessaire de changer son mode de vie du jour au lendemain!

Pourquoi ne pas commencer par vous renseigner sur les possibilités qui s’offrent à vous et faire des essais, une ou deux journées par semaine?





Zec Québec
Fondation de la faune du Québec
Passion herbale 4
Sépaq décembre 2019 2
Club de tir BSL 2
Zec Québec
FédéCP
Mont-Lebel Chasse & Pêche
Passion herbale 3
Club de tir du Bas-Saint-Laurent
RDVN Twitter
Mont-Lebel Chasse & Pêche 2
RDVN Facebook
FédéCP- Chasseurs généreux
Sépaq décembre 2019 4
Zec Québec Bronze
Fondation de la faune- J'aime la pêche